Planet-Tekno.com
Retour Accueil Agenda des soirées House Techno Drum n Bass Audio Forum Liens Dossiers
Les News archivées
Recherche
  Toutes les news
Juste les mises à jour du site
Nouveautés
     
Page 31/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives

04/06/2001 (0 envoi) WEB 
Just a Little more love, faites votre propre mix

Pour fêter la bonne progression de la dernière production de David Guetta & Joachim Garraud (n°3 des clubs cette semaine) et en attendant les remixs, voici de quoi vous amuser un peu.
C'est vous le DJ alors bon mix !
Attention vous devez avoir installé la version 5 de Flash.
Infohttp://www.gumprod.com
Envoyer à un ami
Imprimer

02/06/2001 (7 envois) MANIF 
Communiqué De Presse / Technopol

Mercredi 30 mai 2001

« Laissez-nous danser ! » Samedi 16 juin 2001


Technopol, association de défense, de reconnaissance et de promotion des musiques et arts électroniques, se félicite du succès des premières manifestations contre l'amendement Mariani.

A l’appel de la scène free partie, plusieurs milliers de personnes se sont en effet rassemblées en sit-in silencieux et pacifiques à Paris, Marseille, Nantes, Lyon, Lille et Toulouse jeudi 24 mai 2001 à partir de 14h30. C’est un succès pour une manifestation lancée en quelques jours ! Cependant, les forces de l’ordre ont chargé et perturbé cette action citoyenne et non-violente à Toulouse.

L'union électronique contre l’amendement Mariani :

La scène électronique se retrouve unie pour dénoncer l'amendement répressif proposé par le député Mariani au projet de loi du gouvernement « Sécurité quotidienne ». Cette disposition, en cours d'examen au Parlement tend à autoriser pour les rassemblements « exclusivement festifs à caractère musical » et «de nature à troubler gravement l'ordre public » la mise sous
séquestre du matériel des artistes et organisateurs. L'amendement proposé par le gouvernement menace en outre de lourdes amendes (7 500 euros) et de peines de 6 mois d’emprisonnements pour les personnes concernées.

Refus de la diabolisation et de l'escalade de la répression :

Technopol dénonce :

- la répression violente du sit-in pacifique de Toulouse (charge de CRS, confiscation et bris de matériel photos et vidéos).

- le fossé d'incompréhension entre jeunes et représentants des pouvoirs publics.

- l'amalgame répressif envers l'ensemble de la scène électronique. Depuis la date de l'amendement Mariani et de la médiatisation qui s'en est suivie, de nouveaux refus d'autorisation et des interdits touchent toutes sortes d'événements électroniques. Les faits s'accumulent et touchent des lieux aussi variés que des bars, des clubs, des salles de spectacles et des festivals. La saison d'été 2001 est menacée. De plus, comment pourrait-on demander aux organisateurs de « free parties » de faire une déclaration préalable aux « rassemblements festifs à caractère musical » quand on réprime déjà ceux qui respecte le cadre législatif ?

On peut s'inquiéter de la radicalisation de la scène free et des teufeurs.

Technopol demande le retrait de l'amendement et la mise en place d'un nouveau dialogue.

Les free parties sont des événements spontanés existant en France depuis près de dix ans. Face à l'expression d'un besoin communautaire de milliers de jeunes voulant se réunir entre eux dans un cadre non commercial, pacifique et propice à l'éclosion d'une nouvelle génération d’artistes. Technopol plaide pour une réponse politique intelligente et responsable.
Cette culture émergente et alternative doit associer tous les acteurs concernés : les organisateurs de fête amateurs et associatifs, les ministères de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et de l'Intérieur, les élus locaux, les associations de prévention, etc. Des travaux étaient en cours afin de trouver des réponses adaptées et concertées aux problèmes soulevés par ces rassemblements. Le dialogue entre les parties doit exister. Rétablissons-le d'urgence !

Une manifestation unitaire samedi 16 juin à Paris

A l'occasion de son Assemblée Générale Extraordinaire du 23 mai, Technopol a adopté une résolution commune avec les représentants de la scène « free parties » invités : une grande manifestation festive unitaire associant sound systèmes et l'ensemble des acteurs et amateurs de la scène électronique aura lieu samedi 16 juin sur le thème de « LAISSEZ-NOUS DANSER ! ». Les artistes de la scène électronique, les organisateurs, les labels et médias impliqués par la nouvelle génération électronique et leur public demanderont une nouvelle fois le retrait immédiat de l'amendement, l'arrêt de la répression et le retour au dialogue. Chacun manifestera au son de sa propre musique pour demander le retrait de l'amendement du député Mariani et contre les mesures sécuritaires du gouvernement.

Pour le droit à la fête !

Rendez-vous à Paris place de la République à 14h pour une manifestation festive et final place de la Bastille.

Des infos pratiques concernant la manifestation seront communiquées ultérieurement.

Contact :
Technopol
Association de défense, de reconnaissance et de promotion des musiques et arts électroniques
Tel 01 42 47 84 75 / 01 42 47 84 76 ­ fax 01 42 47 03 03
mail : technopol@free.fr
Envoyer à un ami
Imprimer

01/06/2001 (1 envoi) MANIF 
Manifestons le 16 juin !

Le magazine CODA
s'oppose fermement à la logique de répression adoptée par de nombreux élus et soutenue par le gouvernement concernant les rassemblements " festifs à caractère musical " .

Le discours sécuritaire de ces derniers, d'ailleurs insidieusement présenté sur fond de menace sanitaire, conduit dans les faits à étouffer un mouvement qui revendique sa vocation artistique et une culture partagée par des centaines de milliers de personnes.

Dans les faits, le Sénat a voté mardi 30 mai l'amendement initié par le Député Thierry Mariani et soutenu par le gouvernement qui, en cas de soirée libre, prévoit la saisie du matériel de sonorisation, assortie de pénalités fiscales pour les organisateurs de soirées.

Comme tous les acteurs et collectifs du mouvement techno, nous demandons :
le retrait de l'amendement
la mise en place d'un dialogue citoyen
la consultation de la jeunesse qui, jour après jour, fait vivre cette culture

Dix ans d'incompréhension, cela suffit...
La musique électronique est l'un des plus importants mouvements culturels de ces dernières années. Ce mouvement a déjà su montrer sa maturité, en s'organisant et en évoluant malgré les diverses répressions, les nombreuses interdictions et toutes les tempêtes médiatiques stigmatisant une jeunesse en perdition.

Aussi, rendez-vous le 16 juin pour faire entendre votre voix.


Le 16 juin, nous encourageons tous les acteurs et sympathisants du mouvement à s'unir pour manifester notre juste indignation face aux regrettables options gouvernementales, pour demander le retrait immédiat de l'amendement, pour la mise en place qu'une consultation nationale, pour la reprise du dialogue.




Paulo FERNANDES
Coda magazine
Le magazine des Musiques et Cultures Electroniques
Envoyer à un ami
Imprimer

01/06/2001 (1 envoi) LOGICIEL 
Nouvelle version de Storm

Le studio de composition musicale, Storm, sort dans une nouvelle version, la 1.5
Un an après la sortie de la version 1.1 (juin 2000), ce long délai s'expliquant par les difficultés du portage sur Macintosh du moteur de synthèse sonore, Storm a connu un "lifting" important. En attendant le prochain, qui devrait intervenir dans un avenir plus rapproché.

Dans les grandes lignes, les améliorations et nouveautés de cette nouvelle mouture sont les suivantes:

  • version "cross-platform", Windows et Macintosh
  • refonte ergonomique de l'interface et ajout d'une barre de menus
  • nouvelle charte graphique
  • menus et documentation en 4 langues : français, anglais, allemand, japonais
  • didacticiel complet du logiciel réalisé en Flash
  • support des drivers ASIO
  • meilleure compatibilité VST
  • amélioration des performances CPU
  • 20 modules livrés avec le studio, dont le désormais fameux Orpheus
  • amélioration des filtres des synthétiseurs virtuels
  • etc,...

Si vous voulez en savoir plus :

Envoyer à un ami
Imprimer

30/05/2001 (3 envois) MANIFESTATION 
Amendement Mariani, suite...

Le samedi 16 Juin à 14h à Paris (place de la République), la génération électronique se mobilise pour un rassemblement pacifique et festif, afin d'exiger le retrait de l'amendement 663 (visant à autoriser la saisie du matériel de sonorisation en free-parties) et la restitution des sound systems confisqués.

Plus d'info sur http://free.underground-music.org ou par téléphone au 3672 *1 323 323 ou 3672 *1 160 000

Envoyer à un ami
Imprimer

27/05/2001 (3 envois) LABEL 
Planet-e fête ses 10 ans

Le label de Techno Carl Craig, Planet-E, fête ses 10 ans et nous propose pour l'occasion une compilation, "All Access", réunissant quelques uns des ses meilleurs morceaux: Richie Hawtin "Minus Orange", Black Odyssey "Sweat", Random Noise Generation "The Playground", Inner City "Good Love",...

Pour vous procurer cette compilation, rendez-vous sur le site de Planet-e: http://www.planet-e.net

Envoyer à un ami
Imprimer

20/05/2001 (4 envois) MANIFESTATION 
Touche pas à ma Free

Devant l'imminence de l'étude par le Sénat (22-23 mai) d'un amendement visant à autoriser la saisie du matériel de sonorisation en free-parties, les organisateurs de ces fêtes "clandestines", ou "raves parties" réclament un droit de réponse et l'abrogation du texte de loi face à la menace réelle de répression, qui conduira dans les faits à étouffer un mouvement qui revendique sa vocation artistique.
L'Assemblée nationale a adopté le 27 avril en première lecture un texte de loi (loi 663) visant à développer des moyens répressifs pour garantir la sécurité publique. Thème de campagne largement convoité par les partis de gouvernement comme plus traditionnellement par la droite, le sujet dépasse très largement notre cause, et c'est justement pour cette raison que notre voix pourrait bien ne pas être prise en considération.

L'amendement 198, proposé dans un plus vaste ensemble de dispositions par le député RPR Thierry Mariani, concerne tout particulièrement nos soirées, puisqu'il prévoit la saisie du matériel de sonorisation, assorti de pénalités fiscales pour les organisateurs, qui ne sont pas à l'abri de comparutions immédiates. Le ministre de l'Intérieur Daniel Vaillant est intervenu personnellement ces derniers jours pour évoquer des dispositions pénales pour les organisateurs, et pour assurer du soutien du gouvernement à ce projet de loi, qui doit être adopté dans l'idéal avant les vacances d'été parlementaires. Assez curieusement, M. Vaillant, au cours de sa réunion avec les préfets le 14 mai, a pourtant martelé ces consignes: "l'objectif des travaux n'est évidemment pas de supprimer les possibilités de rassemblement et d'écoute de la musique techno ou de toute autre forme d'expression musicale intéressant en particulier les jeunes". Mais à "faire en sorte que ce type de rassemblement se fasse dans des conditions garantissant la sécurité des personnes en matière d'ordre public mais aussi au plan sanitaire, ainsi que le respect des propriétés et la tranquillité publique".

Mais la loi est en passe d'être adoptée par des parlementaires sans qu'il y ait eu débat avec les intéressés, les acteurs de terrain... Le temps presse et l'Etat se trompe de cible. Nous voulons pouvoir exposer nos arguments sur le fond de ces dispositions, qui s'attaquent directement à notre liberté d'expression pour des motifs d'ordre... sanitaire. Qui sommes-nous ? La question n'est pas innocente: elle est sans doute une des raisons qui expliquent la crainte que nous suscitons et l'envie de nous cerner légalement. La nébuleuse free-party, ou encore techno underground, qui organise des "free", "teufs", "rave-party", ou encore "fêtes clandestines", souffre aujourd'hui de la nature même de ses activités, qui se situent culturellement dans l'underground.

Pour soutenir le collectif,
- un seul site:http://free.underground-music.org
- un seul e-mail:collectif663@hotmail.com
- et une sitting pacifique: Paris - Marseille - Lyon - Nantes - Toulouse
jeudi 24 mai 2001 (infoline: 3672*1 code 323323)
Envoyer à un ami
Imprimer

14/05/2001 (0 envoi) MUSIQUE 
Readymade "Bold" (F Com/Pias)

Ca faisait des mois que F Com nous en parlé et il arrive enfin ! Qui ça ?
Mais "Bold" le premier album de Readymade qui sort le 29 mai.
Entre groove minimal allemand, electronica et deep techno from Detroit, Readymade nous entraîne dans une exploration électronique et intimiste.
Avec en invités le M.C. Juice Aleem, de NF4O et Gamma pour le hip-hop anglais, et David Sylvian, ex-leader du groupe Japan pour le coté New-Age.
Un album de treize titres pour amateurs d'ambiances urbaines et de sons synthétiques qui vous entraînent dans leur univers...
A écouter et découvrir d'URGENCE !
En attendant le 29 mai, écoutez en playlist le premier titre que MaXXima a sélectionné pour vous : Bold.

La sélection de disque F-Com

Infohttp://www.readym.com
Envoyer à un ami
Imprimer

14/05/2001 (1 envoi) CLUB 
Fermeture du Batofar

Alors que le bateau rouge s'apprête à recevoir la scène indépendante viennoise et à soutenir les actions de résistance des acteurs culturels autrichiens, la Préfecture de Police a décidé, suite à une proposition du Commissariat du 13ème, d’une fermeture administrative de l’établissement pour une durée de 9 jours, pour atteinte à l'ordre et à la tranquilité publique.
Le bateau sera donc fermé jusqu’au 17 mai inclus.
Infohttp://www.musiques-electroniques.com
Envoyer à un ami
Imprimer

28/04/2001 (1 envoi) CLUB 
Soirée "Just a little more love"

Samedi 28 Avril, à l'occasion de la sortie du single "just a little more love", en playlist sur<BR>
MaXXima depuis bientôt deux mois, David Guetta & Chris Willis seront en live aux bains douches <BR>
à Paris.
Infohttp://www.squareprod.com/
Envoyer à un ami
Imprimer

Page 31/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives




retour L'agenda Techno sur votre iPhone:
http://www.planet-tekno.com/iphone
.
Nouveautés


www.planet-tekno.com
© 1997-2017 Planet' Tekno