Planet-Tekno.com
Retour Accueil Agenda des soirées House Techno Drum n Bass Audio Forum Liens Dossiers
Les News archivées
Recherche
  Toutes les news
Juste les mises à jour du site
Nouveautés
     
Page 27/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives

30/10/2001 (7 envois) COMMUNIQUE 
La Techno comme Bouc-Emissaire Sécuritaire

Communiqué De Presse / Technopol:

Paris, Dimanche 28 octobre 2001

Technopol, association pour la défense, la reconnaissance et la promotion des Cultures, des Arts et Musiques Electroniques, s'inquiète des nouveaux dérapages politiques et médiatiques au sujet des fêtes techno.

Le 17 octobre, après un débat mêlant terrorisme, assassinat de policier et problèmes des banlieues, l'amendement du sénat relatif aux frees parties a été voté par l'ensemble des sénateurs, exceptés ceux du PCF qui se sont abstenus. Cet amendement sera représenté à l'Assemblée Nationale le 31 octobre (jour d'Halloween !).

En pleine période électorale, dans un contexte où la sécurité est l'une des préoccupations majeures de l'opinion publique, la techno semble être une cible facile pour renforcer une image de fermeté. Mais la techno est-elle le principal problème sécuritaire en France ? N'y a-t-il pas d'autres priorités ?

Les réels problèmes soulevés par les rassemblements alternatifs méritent que l'on maintienne un réel dialogue permettant de mener des actions en concertation favorisant la prévention et la sécurité en évitant toute marginalisation et radicalisation.
Les organisateurs tout comme les pouvoirs publics doivent faire preuve de responsabilité. Les organisateurs doivent être conscients des inquiétudes suscités par les problèmes soulevés par certains rassemblements sauvages et y répondre, les élus doivent éviter tout amalgame et diabolisation qui assimilerait les organisateurs et leurs participants à des délinquants.

Le Ministère de l'intérieur a ouvert la porte des négociations aux organisateurs : trois réunions, auxquelles Technopol a assisté, se sont tenues au siège du Ministère.

En effet, le Ministère tente, par le biais d'une "charte de bonne conduite" de mieux faire accepter l'amendement. L'organisateur, qui aurait déclaré au préalable sa soirée et signé la charte, bénéficierait de la bonne volonté de la préfecture pour l'aider à organiser son évènement, celle-ci lui proposerait même, le cas échéant, un lieu de secours.

Mais quelle confiance les organisateurs accorderont-ils aux autorités alors que, partout en France, des organisateurs qui ont une démarche légale et de nombreux acteurs de la scène alternative free party subissent annulations et pressions, sont mis en examen sous contrôle judiciaire et se font saisir leur matériel de son et de musique ?

Comment un tel amendement peut être toléré alors qu'à l'heure actuelle il est quasi impossible d'organiser une soirée associative déclarée sans se voir essuyer un refus de la part des mairies et préfectures ?

Parmi les difficultés rencontrées par des rassemblements dans des salles, on peut citer:
- Composer Records dans l'Ain (10) : bien qu'autorisée la soirée s'est vu annulée le jour même au motif « qu'elle était référencée sous le vocable de rave sur un site Internet ».
- Annulation de la fête Ravolution organisée par Cybertribe à la ferme du Bois Briard (91): annulation par la mairie un jour avant.
- Marabout Productions au pays Basque (64): l'organisateur de cette petite fête associative est mis en examen avec quatre chefs d'inculpation suite à la mention de la fête sur un site Internet et suite au malaise d'un participant.

Sur la scène free, les mises en examens se sont multipliées cet été comme aux Eurockéennes ou des perquisitions et interpellations ont eu lieu, aboutissant à 7 mises en examen dont certaines avec 12 chefs d'inculpations et des saisies de matériel (ordinateurs, samplers...).

Tous ces exemples démontrent qu'il existe déjà un arsenal judiciaire suffisant et parfois utilisé pour poursuivre les organisateurs de soirées techno avec abus.

L'amendement proposé renforce à nouveau la répression dont est victime depuis dix ans la musique électronique, l'association Technopol confirme ses propositions et requêtes déjà formulées au printemps dernier:
- Le retrait de tout amendement au sein de la loi "sécurité quotidienne" qui s'ajouterait au dispositif déjà existant.
- L'arrêt de la répression envers les free, et l'ensemble de la scène électronique, l'arrêt des refus d'autorisation et excès de pouvoir, des interdictions et des fermetures administratives abusives d'évènements et d'établissements (bars, clubs) diffusant de la musique électronique.
- La reprise immédiate des discussions pour l'amélioration de la circulaire de 1998 afin d'intégrer des dispositions adaptées aux nouvelles formes festives et des collectifs de fait organisant des fêtes non-autorisées.
- Le recensement des sites susceptibles d'accueillir les rassemblements techno dans les meilleures conditions de sécurité et de salubrité pour les milliers de jeunes qui les fréquentent.
- La désignation d'un correspondant qualifié auprès des préfets, en particulier dans les départements les plus sensibles, ouverts au dialogue et à la concertation.
- Une période d'expérimentation pour rétablir la confiance et aboutir à la définition des conditions minimales pour la bonne tenue des fêtes électroniques.

Tant que le mouvement techno n'aura pas sa place dans le champs culturel français, Technopol ne restera pas passif et soutiendra tous ceux, organisateur et public, qui participeront aujourd'hui comme demain, par le biais des fêtes techno à défendre le droit à la fête et promouvoir la liberté d'expression musicale en France.

Technopol
L'équipe et le conseil d'administration.

Contact presse : Mélanie Guillain (06 12 95 76 07) & Brice.
Envoyer à un ami
Imprimer

29/10/2001 (1 envoi) MUSIC 
Le nouvel album des Chemical Brothers

Plus que quelques mois avant la sortie du nouvel album des Chemical Brothers !
'Come With Us' sortira le 28 janvier 2002 et sera précédé du single 'Star Guitar', le 14 janvier.
Ce nouvel opus des frères chimiques fait suite à 'Surrender', qui s'est vendu à ce jour à plus de 2,3 millions d'exemplaires dans le monde.
Tracklisting : 'Come With Us', 'It Began In Afrika', 'Galaxy Bounce', 'Star Guitar', 'Hoops', 'My Elastic Eye', 'The State We're In' featuring Beth Orton, 'Denmark', 'Pioneer Skies' et 'The Test' featuring Richard Ashcroft.

Infohttp://www.labels.tm.fr/fr/index.asp
Envoyer à un ami
Imprimer

24/10/2001 (3 envois) MANIF 
Communiqué de presse du collectif des Sounds Systems

Malgré toute notre bonne volonté, le cabinet du ministère de l'Intérieur a continué à se moquer de nous et de nos préoccupations. Il a organisé des réunions biaisées depuis mi-septembre, ne favorisant aucunement la discussion, confondant notre cas avec celui de la techno commerciale. Il a trahi la confiance qu'il disait vouloir instaurer, exerçant notamment de la pression sur les différents médiateurs qui assuraient la communication entre les sound-systems et les autorités durant cet été (nombreuses factures envoyées à leur nom). Pire, il a réintégré tous les amendements liberticides pour notre culture au sein de la loi sur la sécurité quotidienne lors du vote au sénat de jeudi 18 octobre, profitant honteusement du climat de tension actuel. Cette loi passera en dernière lecture devant l'Assemblée Nationale le 31 octobre prochain.

Nous maintenons toujours nos revendications initiales :
- la suppression des textes autorisant la saisie du matériel de sonorisation,
- la suppression des textes prévoyant les poursuites judiciaires et fiscales,
- la suppression des textes permettant les amendes,
- la restitution des sons confisqués dans leur état initial.

Nous ne saurions accepter que notre mouvement culturel et artistique soit inséré dans un texte de loi sécuritaire. C'est pourquoi nous appelons à manifester à Marseille, Lyon et Paris le samedi 27 octobre à 14h pour le respect et la survie de notre art qui repose, rappellons le, sur des valeurs nobles de gratuité et de liberté, de refus de la logique commerciale et d'oubli de la société de consommation.
Nous appellons donc tous ceux et celles pour qui la liberté d'expression est une valeur fondamentale à se joindre à notre manifestation qui sera joyeuse, festive et pacifique.

Marseille au Vieux Port 14h
Lyon 14h: infoline code 666 666 88 #
Paris 14h: code 75 75 75 #
Envoyer à un ami
Imprimer

24/10/2001 (0 envoi) LIVE 
Brique Rouge en showcase

Move Expo / Brique Rouge Day
GALLERIES LAFAYETTES HAUSSMAN
3ème étage.

Mercredi 24/10/2001 Aprés Midi, Brique Rouge en showcase :

PHIL WEEKS de 14h30 à 16h00
pour la sortie de son maxi 'Fire in The Wood' sur Brique Rouge (BR017) et lancement du label Stay True coproduit par Brique Rouge et Robsoul Recordings

DAN GHENACIA de 16h00 à 17h30
qui vient de rejoindre l'equipe et qui sort un premier maxi avec David Duriez sur Brique Rouge cet automne (BR018)

DAVID DURIEZ de 17h30 à 19H00
contremaitre en chef et grand adorateur de la brique bien fraiche.
Infohttp://www.briquerouge.com
Envoyer à un ami
Imprimer

22/10/2001 (2 envois) MUSIC 
Megasoft Office 2001

Le 5 novembre prochain, F Com sort le volume 2001 de sa compil downtempo "Megasoft Office".
12 titres en tout, signés par les artistes du label français:
A Reminiscent Drive, Alex Kid, Ready Made, Fred Galliano & Diefadima Kante, Nova Nova, Aqua Bassino, Soul Designer, Laurent Garnier, Jori Hulkkonen & Alexi Delano, Llorca & The Youngsters.
En clair, une compil exxcelente pour amateur de zic soft, deep & downtempo...

En attendant le 5 novembre, découvrez la plus part de ces titres sur MaXXima, la 1ère radio à vous diffuser cet album !

La sélection de disque F-Com

Infohttp://www.maxxima.org
Envoyer à un ami
Imprimer

16/10/2001 (3 envois) WEB 
TTC réouvre son site

Après de long mois d'absence du Web, TTC réouvre son site Techno Underground, avec un nouveau design et toujours autant de bonnes choses...

rendez-vous sur http://ttc.francecore.org
Envoyer à un ami
Imprimer

21/09/2001 (4 envois) ALBUM 
Album Live de Laurent Garnier

A la demande générale, le premier album "live" de Laurent Garnier sortira en Janvier 2002.
60 minutes enregistrées lors de ses concerts "sold out" à L'Elysée-Montmartre de Paris en Septembre 2000.
"The Man with the red face", "Acid Eiffel", "Crispy Bacon" ou "Communications from the lab"... Dix titres enregistrés devant une salle survoltée avec Philippe Nadaud au sax et Marc Chalosse au claviers. Les différents formats commercialisés seront dévoilés dans quelques mois.

La sélection de disque F-Com
Envoyer à un ami
Imprimer

13/09/2001 (114 envois) COMMUNIQUE 
La Techno Parade est ANNULEE

Info de toute dernière minute (Jeudi 13 à 11h):
Encore un rebondissement, la Techno Parade vient tout juste d'être annulée par le Quai d'Orsay et la Préfecture de Police, pour cause de plan VigiPirate.

Voici ci-dessous le communiqué de Technopol reçu à 15h:

jeudi 13 septembre 2001

A la demande de la préfecture de Police de Paris, l'organisation de la Techno Parade, à savoir l'association Technopol, annule l'événement majeur des Rendez-Vous Electroniques 2001: la Techno Parade au Champ-de-Mars. La fête du Champ de Mars a été maintenue en accord avec la Mairie de Paris et la préfecture encore jusqu'à hier. Mais devant le dispositif Vigipirate renforcé, la vigilance prime pour maintenir la sécurité de tous et éviter d'offrir une cible trop facile.
Bertrand Delanoë vient d'annoncer en direct sur France Info qu'il allait tout faire pour nous aider à faire face à cette nouvelle situation, Technopol ayant engagé beaucoup de moyens humains et financiers dans cette opération du 15/09/2001.

Les Rendez-Vous Electroniques sont maintenus et se terminent toujours mardi 18 septembre prochain. Les événements en salle ne sont pas touchés par Vigipirate. Les grosses soirées du samedi 15 sont maintenues.

Nous sommes tous touchés par les événements tragiques de New York. Rappelons que beaucoup d'artistes électroniques habitent et animent Manhattan depuis le début de l'ére électronique.
Nous espèrons tous qu'une solution à l'inquiétude générale sera trouvée et que la Paix soit maintenue entre tous les pays du monde.

Peace.
Envoyer à un ami
Imprimer

12/09/2001 (36 envois) COMMUNIQUE 
La Techno Parade est confirmée au Champ de Mars

!! dernière minute (13/09 à 11h): le rassemblement confirmé par Technopol dans le communiqué ci-dessous est ANNULE par le Quai d'Orsay et la Préfecture de Police, pour cause de plan VigiPirate !!

Communiqué de Presse / Technopol:

Paris, le Mercredi 12 septembre 2001

La Techno parade s'installe au Champ de Mars à Paris
Samedi 15 septembre de 13H à 19H
Pour une grande fête gratuite


"Tous les hommes dansent libres et égaux entre eux.
C'est en dansant qu'on devient tolérant
"

En dépit de difficultés de dernière minute et de l'actualité récente, comme nous vous l'avons annoncé, en concertation avec la préfecture, la Techno parade du samedi 15 septembre 2001 aura lieu à Paris.

Cette année, la fête de clôture des Rendez-vous électroniques se tiendra le 15 septembre de 13 H à 19 H, au Champ de Mars, et non plus au Trocadéro initialement envisagé.

L'association Technopol a décidé de ne répercuter ni sur le public, ni sur les scènes, ni sur les artistes, les difficultés liées au changement de lieu et à l'actualité récente. Elle tient à affirmer son rôle de défense, de reconnaissance et de promotion des cultures électroniques ainsi que les valeurs de tolérance, de respect et de paix que ce mouvement musical a toujours défendues, grâce à ce rassemblement qui se tiendra symboliquement autour du Mur de la Paix.

Cette grande fête électronique accueillera de nombreux acteurs de la scène musicale et artistique techno, de Paris, d'Ile-de-France, des régions (Bordeaux, Marseille, Toulouse, Nantes, Dijon, Grenoble, Annecy…) et de Berlin, aux côtés de professionnels et d'artistes engagés.

Cette manifestation est conçue selon un mode participatif et solidaire face aux menaces qui planent encore sur l'expression et la diffusion des évènements techno, comme l'attestent les trop nombreuses annulations abusives de ces derniers mois. Technopol met gratuitement à la disposition des associations, des labels, des artistes...
représentant la variété de la culture électronique (150 djs). Son entrée est gratuite, une donation volontaire étant toutefois envisagée pour couvrir les frais engendrés par le changement de site de dernière minute.

Pour lutter contre la discrimination musicale et obtenir l'entière reconnaissance de la culture techno, cette grande fête festive et revendicatrice, lieu d'expression musicale et de rencontre des acteurs du mouvement, sera une grande première à Paris.

Rejoignez-nous au Champ de Mars afin de découvrir les 19 scènes et animations qui feront danser la Tour Eiffel !

Accès Champ de Mars:
- Métro Ecole Militaire (ligne 8) ou Métro Motte Piquet Grenelle (lignes 3, 6, 10)
- RER C Champ de Mars/Tour Eiffel

Liste des scènes:
1. Association Art'Mada: DJs Cyril M.Dee, Da Lazy, Good Speed et l'Enfer (Paris) avec Lith de Canua, Laurent C, Dj Jo Hell, Dj Alibi.

2. Oxygène: Kevin Markus, Nitrom, Fire Jack, Joli Dragon, Simon et Damien, Z-Lab, David Maltese, Gabby. > House

3. Mas I Mas: Interlope, Pir, Krakook, Feud'Jay, 69 DB, Cristal Distorsion, + At-Om avec Gamma Boy, Arm, Zaïbatserie, Stalker, Macross, Cinétik + At-Om. > Hardcore

4. Pro-Zak Trax: Professeur OZ, Kojak, BZ, Julien de Nantes & Lullabies. > House

5. Mupet's (Toulouse): Mupet's, Petula, Kaän, Super, Ultimate k, Solöm Atöoa

6. Après le Déluge (Nantes): Death Trap, Monss + Xplicit Rythm (Paris) avec Wazif, Kermit, Kapnist et Sergueï. > Hardcore

7. B Pitch Control (Berlin): Ellen Allien, Kiki, Fcadz, Agoria (Lyon). > Techno

8. Magic Garden et Futuria: Jerôme Pacman, D'julz, Cyril K, Lake Soul (Annecy), Phunky Data (Grenoble) et Ralph. > House & Techno

9. Teknet et A-Traction (Dijon): Tonio, Kobayashi, Dam True, Marc Ayats, P'tit Luc, et Square. > Techno

10. Calme Records, EL.UE, Yakusa Factory, Parisjuana, Krysalid: D'Jedi, Miss Ficel, Alix > Techno

11. Music Art Development (Marseille) avec Joe Withe (Amsterdam), Ange aka Steeve Ko (Paris), Al Capone (Lyon), Sebastien Bromberger (Marseille), Miss Valet Osmoze (Marseille), Darkvador et Med in Mars (Marseille), Robin Ball (Londres). > Techno & House

12. Gaia Concept (Paris): Pat & Atyss, St Pierre, Arno, Loops, Sheliak, Sercret Vibes, Les Astéroides featuring Mr Big, Miss Purdey, Heyoka, Seb. > Trance

13. Psychik Genocide: Radium aka Micropoint, Tieum, A.F.X Dub, Armaguet Nad, Bud Burnerz, Yoni Khan et Sergueï. > Hardcore

14. Victor Sierra: Arkadin, Victor Sierra et Trance Culture > Trance

15. BDE ISG Wake Up (Paris): Vincent Chicha, Kimo, Mc Adrian, Bel Amour > House

16. Black Label Records (Paris): M.Boo Kazey, Venom, Nice One, Ska (Berlin), Bakarr, Volta, Science, Soper, Elisa Do Brazil, X-Wade, Heat, C-Nine, MC Otis, Jay, Youthman, Cla, Offskee. > Jungle

17. Ad Libitum (Bordeaux): Kepa Lapierre, Lok, Golgot 32, Ansefal, Aktiv Bass Kronik, Ursyan. > Techno

18 Missive Sound System: Philemon, Mister J, Thomas Di Matteo, Cyril K, Pierrolo, Jabba 2.3 versus Lut-S, Kesta, Lanoiraude. > House
Envoyer à un ami
Imprimer

08/09/2001 (50 envois) COMMUNIQUE 
Technopol maintient la Techno Parade

Communiqué De Presse / Technopol:

Paris, le Vendredi 7 septembre 2001

Technopol maintient la Techno Parade
Le 15 septembre au Champs de Mars

Le conseil d'administration de Technopol s'est réuni hier soir. Malgré des dissensions internes, ce communiqué officiel annonce la décision prise aujourd'hui par l'association Technopol : la Techno Parade est maintenue.

En conséquence, la fête de clôture des Rendez-Vous électroniques se tiendra le 15 septembre, au Champ de Mars, de 13 H à 19 H.
L'installation au Champ de Mars, voisin du trocadéro, permettra d'accueillir le public encore non informé du changement de lieu.

Malgré les conséquences financières, logistiques et de communication qu'a engendré le retrait soudain de l'autorisation du Trocadéro, Technopol a pris la décision de ne pas répercuter ni sur le public, ni sur les scènes, ni sur les artistes cette annulation et d'accomplir son rôle de défense, de reconnaissance et de promotion des cultures électroniques.

Afin de nous aider à maintenir cette fête fédératrice du mouvement techno, Technopol a reçu un soutien financier supplémentaire du Ministère de la Culture.

Nous nous engageons donc à avancer sur la préparation de l'évènement du 15, mais sollicitons néanmoins le soutien d'autres partenaires institutionnels et privés.

Nous attendons également l'appui du public, acteur principal de la fête, qui est invité à envoyer des messages de soutien à technopol@free.fr et, s'il le souhaite, à adhérer à l'association.

Comme presque tous les pays européens, la France se doit d'avoir un évènement fort, populaire et fédérateur qui représente actuellement le rendez vous annuel de la génération électronique.

Rejoignez-nous le 15 Septembre pour découvrir les 19 scènes qui feront danser le Champs de Mars !

L'équipe de Technopol
Envoyer à un ami
Imprimer

Page 27/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives




retour L'agenda Techno sur votre iPhone:
http://www.planet-tekno.com/iphone
.
Nouveautés


www.planet-tekno.com
© 1997-2017 Planet' Tekno