Planet-Tekno.com
Retour Accueil Agenda des soirées House Techno Drum n Bass Audio Forum Liens Dossiers
Les News archivées
Recherche
  Toutes les news
Juste les mises à jour du site
Nouveautés
     
Page 2/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives

21/10/2008 (0 envoi) COMMUNIQUE 
Rendez-Vous Electroniques 2008

L'association Technopol présente une édition inédite des Rendez-Vous Electroniques du mercredi 12 au vendredi 21 novembre 2008 avec 2 masters classes, 2 débats performances gratuites et 1 soirée exceptionnelle sur invitation.

Intel, le Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers) et le Musée des Arts et Métiers fêtent les 60 ans du transistor avec une série d'événements articulés autour des révolutions électroniques nommée "l'Electronique, une révolution pleine d'avenir".

Dans ce cadre, Technopol propose un programme d'activités et de festivités, offrant la possibilité aux amateurs confirmés et professionnels parisiens de s'approprier les clefs des pratiques artistiques et professionnelles de la scène électronique.

Plus que jamais, Technopol cultive le rapprochement de formes émergentes et de projets plus aboutis, et s'inscrivent dans une démarche de dépassement des limites de la création électronique.
Infohttp://www.technopol.net
Envoyer à un ami
Imprimer

17/10/2008 (0 envoi) EXPO 
Jeff Mills à Beaubourg

Dans le cadre de l'exposition Le Futurisme, le Centre Pompidou propose Critical Arrangements, une installation visuelle et sonore de Jeff Mills.
Des vidéos seront projetées sur écran géant, accompagnées d'une création sonore spécialement conçue par l'un des fondateurs de la scène Techno de Detroit.

Centre Pompidou - galerie 1 niveau 6 - jusqu'au 26/01/2009
Envoyer à un ami
Imprimer

15/10/2008 (0 envoi) EXPO 
Carl Craig à la Cité de la Musique

Carl Craig, pionnier de la Techno de Detroit, sera à la Cité de la Musique le samedi 18 Octobre à 21h pour vous faire decouvrir son projet Versus.

Il y rencontra l'orchestre Les Siecles dirigé par François-Xavier Roth. Seront également de la partie le berlinois Morizio et le pianiste Francesco Tristano Schlimé.

Réservations: 01.44.84.44.84
Infohttp://www.cite-musique.fr
Envoyer à un ami
Imprimer

02/04/2008 (2 envois) WEB 
Nuloop passe au mp3

Nuloop, existant depuis maintenant 8 ans, fait son entrée dans le digital.
Ce site né de la rencontre de passionnées de musique électronique et d'informatique est en permanence enrichi de nouvelles applications et évolutions.
Sur www.nuloop.com il est désormais possible d'acquérir des fichiers mp3 en qualité optimale (320 kbits), sans DRM, afin d'être lus sur tous systèmes, ordinateurs ou ipods.

Fort de 8 ans d'activité en vinyls et cd, cet univers gardera la même sélection musicale, les mêmes labels et artistes fétiches, sans oublier la découverte de nouvelles sonorités.
Le catalogue déjà bien fourni, ne va cesser de s'étoffer au fil des semaines; le prix du titre est quant à lui fixé à 1,49 € et 11,99€ pour l'album complet.

Les pages de détails disposent désormais de nouvelles infos en partenariat avec discogs (www.discogs.com), la bible de tout mélomane. Vous y trouverez ainsi, des infos sur les artistes, une photo mais aussi un listing de leurs éventuels pseudonymes.
La vague du Web 2.0 atteint nuloop avec les nuages de tags. Ces derniers vous donnent l'univers dans lequel le disque se situe: labels sur lequel l'artiste a signé ou artistes du même label.

Dernière information dans le domaine du partenariat, des bandeaux sont désormais présents dans chaque univers et tiennent les clients informés des sorties marquantes, opérations en cours, partenaires ou événementiels et soirées.

Spécialiste depuis 2000 du vinyl, support de prédilection du dj, nuloop s'adresse désormais au grand public grâce à sa plateforme de téléchargement. Via un catalogue composé de vinyls, cd/dvd, mp3, équipement dj et home-studio, nuloop s'impose, plus que jamais, comme le site de référence des passionnés de musique électronique.

Infohttp://www.nuloop.com
Envoyer à un ami
Imprimer

01/04/2008 (1 envoi) EXPO 
Don't Kill The Vinyl !

Du 25 Mars au 25 Avril 2008, sur le modèle de la galerie Art Vinyl londonienne, Technopol présente "Don't Kill The Vinyl" en invitant les disquaires électroniques Parisiens ainsi que des labels et artistes français à accrocher leur sélection des plus belles pochettes de vinyles.

Parallèlement à l'expo, Technopol accueillera, dans sa galerie, des sessions pédagogiques avec:
  • des ateliers d'initiation au mix vinyles avec Olivier Soubra les mercredis 9 et 16 Avril à partir de 19h
  • des ateliers Mix Digital avec MixVibes par Nick et Nicolas Dubrac le jeudi 10 Avril de 13h à 19h
  • un atelier d'initiation sur Serato par DJ Science le samedi 26 Avril.
  • la conférence "Le Vinyle et les métiers du disque à l'heure de la dématérialisation" le mardi 15 Avril à 19h avec Jean Yves Leloup, Nick V (Guys and Dolls / Moma), Eric Labbé (My Electro Kitchen), Patrice Bardot (Tsugi).

Des shows cases rythmeront l'ensemble du mois chaque jeudi avec la participation des disquaires et des labels électros de 19h à 22h à la galerie Technopol.

Galerie Technopol: 67 avenue Parmentier - Paris 11
Infohttp://www.technopol.net
Envoyer à un ami
Imprimer

15/02/2008 (0 envoi) SIT 
Réouverture du site

Suite à des problèmes d'hébergement non prévus, le site a été indisponible ces derniers jours, et nous avons dû le migrer en urgence vers une nouvelle plateforme.

Nous sommes désolés pour cette interruption indépendante de notre volonté (comme on dit !!!)

L'équipe de Planet' Tekno
Envoyer à un ami
Imprimer

30/01/2008 (0 envoi) LABEL 
Mort de Ron Murphy

Ron Murphy est décédé le 13 janvier dernier d'une attaque cardiaque.
Il dirigeait la National Sound Corporation (NSC), studio de très nombreux classiques de Détroit (Jeff Mills, +8,...).
Avec lui s'en va une partie de l'histoire de la musique de Detroit.
Envoyer à un ami
Imprimer

29/01/2008 (0 envoi) COMMUNIQUE 
Diversité artistique et culturelle en danger !

Il n'y a pas de diversité artistique et culturelle sans diversité des initiatives sociales et économiques et sans reconnaissance réelle du droit culturel de tous les citoyens français.

C'est ce qui est fortement attaqué aujourd'hui par l'Etat et par les logiques économiques de concentration.
Cette attaque porte sur des milliers d'équipes artistiques du spectacle vivant, qui participent pleinement à la dynamique artistique et culturelle de notre pays, constituent un vivier de création et d'innovation, et sont souvent, par leur proximité, les premières interlocutrices de toute une population.

Cette attaque porte sur ces petites entreprises, les plus touchées par le mouvement de fond de désengagement de l'Etat et la baisse des financements du ministère de la culture (les Directions Régionales des Affaires Culturelles annoncent des baisses qui vont jusqu'à 100% sur certains territoires et certaines lignes de crédit, en particulier sur la politique de la ville et la transmission des savoirs) sans que ces entreprises participent de façon constructive au processus de recomposition du paysage administratif et politique dont notre pays a tant besoin.

Pourtant, ces équipes artistiques et culturelles constituées en entreprises non lucratives ont réalisé depuis quelques années un effort considérable de structuration collective et professionnelle. Dans tous les domaines artistiques, des regroupements professionnels ont vu le jour en complément des organisations traditionnelles. Ils ont développé des outils d'analyse et d'évaluation, de soutien, de mutualisation et de représentation.

Ainsi l'UFISC (Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles), union professionnelle, regroupe onze organisations d'employeurs, fédérations et syndicats, dans le domaine des arts vivants (arts de la rue, cirque, musiques actuelles, danse, théâtre...) qui se reconnaissent d'une économie sociale et solidaire de l'art et de la culture (cf. Manifeste de l'Ufisc pour une autre économie de l'art et de la culture).

Il est essentiel de prendre conscience de l'importance sociale, économique et symbolique que représente l'ensemble de ces structures. Il serait préjudiciable à un moment crucial de transformation accélérée du secteur culturel d'ignorer ce mouvement de fond, représenté par ces organisations.

Il est dangereux pour la diversité artistique et culturelle que le ministère de la culture :
- organise un processus comptable subtil de destruction des plus petites structures artistiques,
- se replie dans une fiction socio-économique bipolaire publique/privée exclusive et concentrée.

C'est pourquoi, dans un premier temps, nous demandons :
- l'arrêt immédiat du désengagement financier de l'Etat,
- la prise en compte de ces milliers de petites entreprises du spectacle vivant par l'association de l'UFISC et des organisations professionnelles représentatives du secteur aux "entretiens de Valois" annoncés par la Ministre de la culture.


L'UFISC, Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles, contribue depuis 1999 à la structuration et au développement des organisations professionnelles dans les différents secteurs du spectacle vivant. Elle représente plus de 1 500 structures de droit privé à but non lucratif, majoritairement associatives. Union professionnelle d'employeurs, elle agit sur les champs de l'emploi, des rapports sociaux, de l'organisation économique et de l'économie sociale et solidaire.
Elle a publié le Manifeste pour une autre économie de l'art et de la culture.

Contact: ufisc.coordination@gmail.com

Infohttp://www.ufisc.org
Envoyer à un ami
Imprimer

20/12/2007 (0 envoi) CLUB 
Un nouveau club dans la capitale

Eclectique, ouvert et curieux, le Social Club, accueillera dès le 17 janvier 2008, DJs, concerts & aftershows (électro, rock, jazz, hip-hop...), soirées d’avant-premières, défilés de créateurs, débats citoyens, ciné concerts, tournages et studios d’enregistrement.

Une seule vocation, décloisonner les styles, les genres et donc... les publics !

Le Social Club reprend la suite du Triptyque et a donc élu domicile au coeur de Paris, à quelques pas du mythique Palace, dans un lieu marqué par l’histoire qui était autrefois occupé par les imprimeries d’où sortira le quotidien l’Aurore, dans lequel George Clémenceau publiera le célèbre "J'accuse" d’Emile Zola. C’est après être passé dans cet immeuble de la presse française, que Jean Jaurès fut assassiné, juste en face, au Café du Croissant...

Le club a été repris par quatre professionnels des musiques actuelles et plus généralement des métiers de la culture, chacun reconnu dans son domaine:
  • Arnaud FRISCH & Antoine CAUDRON: Création de la Techno Parade, Festivals Astropolis et Cabaret Remixé, Label et tourneur UWe, Musiques de films
  • Manu BARRON: Création de la Condition Publique, Programmation du Printemps de Bourges, de Dour ou Villette Numérique, Action culturelle de la Fnac
  • Antoine CATON
Le tout nouveau Social Club conçu par le collectif d'architectes EXYZT, nous embarquera dans un univers rétro futuriste. L'identité visuelle ainsi qu'un magazine seront quant à eux imaginés par Laurent FETIS.

Inauguration le 16 janvier 2008

En janvier/février, nous y retrouverons entre autres: 2 Many DJs, Carl Craig, The Micronauts, Felix da HouseCat, Birdy Nam Nam, X Press 2, The Hacker, Troublemakers, Ivan Smagghe, Manu le Malin, Etienne de Crécy, Scratch Massive, DJ Food, Elisa do Brasil,...

SOCIAL CLUB
142, Rue Montmartre – 75002 Paris
M° Bourse (3) et Grands Boulevards (8 et 9)

Infohttp://www.parissocialclub.com
Envoyer à un ami
Imprimer

15/12/2007 (1 envoi) RADIO 
Maxximum is reactivated ?

15 ans après sa disparation en janvier 92, la mythique radio Maxximum est de retour.
Rachetée au groupe RTL le mois dernier par le label Air Play Records pour une somme non communiquée, la station est de nouveau disponible uniquement sur le net via le site Airplay Radios.

Autant le dire de suite, on est loin de l'esprit originel, quand la dance commerciale d'alors (Black Box, 2 Unlimited) côtoyait joyeusement KLF, LFO, la new beat belge et tout le son euro-rave en plein âge d'or. Une grosse claque dans le paysage de la FM de l'époque, dont beaucoup ne se sont jamais tout à fait remis (comme en témoigne 15 ans après le nombre de sites/webradios commémoratifs et de communautés sur la Toile dédiées aux « années maxx »).

Sur Maxximum nouvelle version, la fraicheur early 90 et les hymnes old school qui ont bercé notre jeunesse se font rare, noyés au milieu des Fedde Le Grand, Mondotek et autres Bob Sinclar.

Pour les nostalgiques du vrai Maxximum, mieux vaut faire une petite recherche google et traquer les archives...
Envoyer à un ami
Imprimer

Page 2/38 - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 373 archives




retour L'agenda Techno sur votre iPhone:
http://www.planet-tekno.com/iphone
.
Nouveautés


www.planet-tekno.com
© 1997-2017 Planet' Tekno