Planet-Tekno.com
Retour Accueil Agenda Audio Les news de la Planète Techno Forum Liens

Techno Story

Juan Atkins, Derrick May, Kevin Saunderson, la TB-303

La Techno, issue d'une technologie avancée, s'est construite autour de différents styles musicaux, qui l'ont largement influencée, et qui lui ont permis de fonder un mode de pensée, un mode de vie, mais aussi un mode de communication.

Si l'on remonte jusqu'à l'age du Rock (!), on constate que celui-ci est intimement lié à l'histoire de la technologie. Avec elle est ainsi apparut la guitare électrique dans les années 50. La place accordée au studio d'enregistrement devient également plus importante, mais c'est dans les années 60 qu'apparaitra un nouvel appareil, le synthétiseur (le Moog), avec lequel les compositeurs Rock de l'époque (Pink Floyd, ...) vont pouvoir créer de nouveaux sons.

Dans les années 70 des albums composés entièrement de musique électronique (Kraftwerk, Vangelis, Can, ...) vont contribuer à la conception de nouveaux matériels musicaux. Ainsi apparait dans les années 80 l'échantilloneur, qui permet d'utiliser et réutilser à volonté des sons existants (ce qu'on appelle le sampling). Le titre phare de l'époque, après lequel débuta la mode "remix" caractéristique de la Techno initiale, a été "Relax" de Franky Goes to Hollywood.

Marrs "Pump up the Volume" de Marrs sera aussi caractéristique de la vague House qui va naître en utilisant le sampling à outrance. Si le sampler se révèle efficace à cette époque, c'est sans compter sur la relative complexité des techniques utilisées par la suite. Ce ne sont plus uniquement des musiciens qui peuvent maitriser correctement les machines, mais bien des techniciens (ingénieurs du son) qui vont devenir créateurs à leur tour de sons inconnus jusqu'alors.

La génèse de la Techno, c'est d'abord l'apparition du mouvement Punk dans les années 70. La musique acquiert déjà une certaine violence que l'on peut encore percevoir de nos jours dans certains styles (Hardcore, Gabber, ...). L'électronique va de plus en plus prendre sa place avec la New-wave. Mais c'est avec la Disco que la musique électronique va prendre toute sa force en introduisant une certaine joie de vivre, un idéal, une danse utilisée comme le langage avec lequel le quotidien peut-être oublié.

Mais c'est dans les années 80, avec la fusion de la Disco et de la Pop anglaise que va naitre la nouvelle vague Techno-pop (Depeche Mode, New Order, ...)

House En 1985, un certain Frankie Knukles, DJ du mythique Warehouse de Chigago, va inaugurer une nouvelle façon d'utiliser les disques, puisqu'en plus de les enchainer, il va les mixer ensemble, utiliser le sampling et mettre au monde finalement la HOUSE MUSIC. Knuckles

Les DJs deviennent alors les piliers de cette musique car ce sont eux qui vont faire qu'une soirée deviennne inoubliable ou pas. Ils deviennent aussi rapidement techniciens afin de maitriser la technologie offerte, et également producteurs-compositeurs faisant ainsi de cette musique le coeur d'un nouveau marché économique de plus en plus important.

Atkins
Juan Atkins
En 1983, 3 DJs de Détroit, Derrick May ("Mayday"), Juan Atkins et Kevin Saunderson (Inner City "Big Fun") délaissent les voix et utilisent un son électronique plus minimal pour créer finalement la TECHNO. Saunderson
Kevin Saunderson
 
Derrick May
Derrick May
 

En ajoutant des boucles acides avec une certaine TB303, l'Acid va pouvoir déferler sur l'Europe, accompagnée du célèbre smiley. TB 303

Certains ajoutent à la House des basses profondes donnant la Deep-House, annonciatrice du Garage. Ce style privilègie les voix et laisse de la place aux instruments plus "traditionnels" (saxo, piano, ...).

D'autres la ralentissent, donnant la New-Beat (Confetti's), perpétuant cette House que l'on qualifiait alors de "mode".

Les discothèques d'alors ne sastifaisant plus la demande sans cesse pressante du public, des organisateurs créent des fêtes clandestines dans les campagnes anglaises ou dans des entrepots désaffectés. Ce sont les premières Raves.

D'Allemagne va ensuite déferler une danse de plus en plus rapide accompagnée de nappes synthétiques, de charley et qui amènent le public dans un état dit de Trance. Ces boucles mélodiques vont alors servir de base à un autre style, plus "space", ignorant le beat et continuant l'ère New-Age: l'Ambiant (Black Dog, ...).

A l'opposé, l'abondance de beats, de claps et de snaredrums, va définir le style Hardcore.

De là va se greffer différentes inspirations et vont décliner la Progressive House, le Transcore, ou bien le Gabber ...

Retour


www.planet-tekno.com
© 1997-2017 Planet' Tekno